PIERRE LORRAIN

Journaliste - écrivain - spécialiste de la Russie

mardi, 30 mars 2010

À propos des attentats de Moscou

Il est probable que les deux attentats dans le métro de Moscou perpétrés, selon les autorités russes, par deux femmes kamikazes, le 29 mars au matin, visaient symboliquement tous les deux les forces russes.

Logo du métro de MoscouLa station Loubianka se trouve sous le siège du Service fédéral de sécurité, le FSB (qui était jadis le siège du KGB). À proximité de la station Park Koultoury, en revanche, on ne trouve aucun lieu symbolique du pouvoir russe, mais elle est située à une station de distance de Frounzenskaïa qui dessert le très important complexe du ministère de la Défense et d'Oktiabrskaïa où se trouve le ministère des Affaires intérieures (MVD).

On peut émettre l'hypothèse que l'une de ces deux stations était visée mais que la deuxième femme terroriste s'est trouvée bloquée à Park Koultoury, à cause de la première explosion et qu'elle a fini par décider de faire exploser la charge qu'elle portait là où elle se trouvait. Comme la seule ligne qui était bloquée à ce moment était celle de Sokolniki qui dessert LoubiankaPark Koultoury et Frounzenskaïa, il est probable que le ministère de la Défense était visé. (Voir les vidéos)

 

 

 

Les articles publiés ici sont la propriété exclusive de leur auteur. Toute reproduction sans autorisation est interdite. Seules sont autorisées, conformément à la loi, de courtes citations en mentionnant la source et l’auteur.