PIERRE LORRAIN

Journaliste - écrivain - spécialiste de la Russie

Ce que vous ne lirez pas ailleurs...

Mikhaïl Gorbatchev (1931-2022) : in memoriam

mercredi, 31 août 2022

Mikhaïl Gorbatchev en 2010Tout s’est joué en six ans. C’est pendant la courte période où Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev a dirigé l’Union soviétique (1985-1991) que le monde a changé de base, pour paraphrase les paroles de l’Internationale. En effet, il n’est pas aisé de comprendre la situation actuelle de la planète si l’on ne tient pas compte d’un événement majeur du xxe siècle : l’effondrement de la « superpuissance » militaire qu’était l’URSS. Bien sûr, le déclin du pays a été conduit par des facteurs objectifs, intérieurs et extérieurs, dont les plus importants étaient le délabrement économique, l’insatisfaction sociale et la perte d’attrait international du modèle communiste. Mais, l’évolution de l’État soviétique pendant cette période critique a été largement influencée – peut-être même à son corps défendant – par la personnalité de son dirigeant suprême, secrétaire général du Parti communiste puis président du pays.

Lorsque l’on observe Gorbatchev au début et à la fin de son règne, il est difficile de croire qu’il s’agit du même homme. Sous le regard de la planète, l’apparatchik classique et sûr de lui, sorti du moule des premiers secrétaires de région, l’hiérarque du parti coopté par ses pairs aux plus hautes instances de la direction, le doctrinaire qui cherchait la solution aux problèmes de son pays dans les œuvres de Lénine[1], se transforme en un dirigeant moderne et pragmatique, semblable tout compte fait à n’importe quel chef d’État occidental.


En savoir plus...

 

Russie : Élections législatives de septembre 2021 – perspectives

jeudi, 02 septembre 2021

Dans un peu plus de deux semaines, le 19 septembre les élections législatives se tiendront en Russie. Elles seront les premières à se dérouler sous la nouvelle mouture de la Constitution (voir notre précédent billet). Avant de nous pencher sur les attentes et perspectives des partis en lice, il convient d’étudier l’évolution de la scène électorale depuis les dernières législatives de septembre 2016.

Rappelons d’abord que les 450 députés de la Douma d’État sont choisis de deux manières différentes : la moitié (225) sont élus à la proportionnelle sur les listes fédérales présentées par les partis, l’autre moitié, au scrutin majoritaire à un tour dans les 225 circonscriptions électorales que compte le pays. Les deux élections ont lieu le même jour.


En savoir plus...

 

  •  

    Tous les articles que vous ne lirez pas ailleurs...

    Quelques livres interessants

    Un continent derrière Poutine ? - Anne Nivat
    Vivre avec Poutine - Claude Blanchemaison
    La fin de l’Empire des tsar - Dominic Lieven
    La Russie entre deux mondes - Hélène Carrère d'Encausse
    La maison haute - Anne Nivat
    L'oeil de Moscou - Olivier Ravanello
    Natasha's Dance, a Cultural History of Russia - Orlando Figes
    La tragédie géorgienne, 2003-2008 - Salomé Zourabichvili

    Liens utiles

    Ce qu'ils disent vraiment: 

    Là-bas :

    • Président de la Fédération de Russie (Eng / Ru)
    • Premier ministre de la Fédération de Russie (Eng / Ru)
    • Ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie (Eng / Ru)

     

    Ici :

    • Président de la république (Fra)
    • Ministre des Affaires étrangères (Fra)

     

    De l'autre côté :

    • Président des États-Unis (Eng)
    • Secrétaire d'État (Eng)

     

    Archives Historiques : 

    Archives russes 

    • Archives sur la "Grande Guerre patriotique" 1941-1945 (Ru)